Accueil arrow Boutique arrow Beaux-livres arrow Quand Lyon s'appelait Lugdunum
Info: Votre navigateur n'accepte pas les cookies. Si vous désirez ajouter des articles à votre panier et les acheter en ligne sur notre site, votre navigateur doit accepter les cookies de notre site.

PDF
Beaux-livres arrow Quand Lyon s'appelait Lugdunum



Quand Lyon s'appelait Lugdunum


Prix à l'Unité (pièce): €32.00 (Taxes 5.5 % comprises)

Lorsque, sur injonction du Sénat de Rome, Munatius Plancus fonda en – 43 la colonie romaine de Lugdunum, se doutait-il que cette nouvelle ville deviendrait capitale de la Gaule ? Où arriveraient par bateaux, sur le Rhône et la Saône, des milliers de produits, de tout l’Empire ! Où toutes les classes sociales établies s’y retrouveraient  et copieraient les modes de vie arrivant de Rome ! Où se développerait une nouvelle religion, autour des martyres de Blandine et de Pothin, le christianisme ! Où, d’Auguste à Magnence, pas moins de dix empereurs romains allaient séjourner ? Le sanctuaire du Confluent a grandement contribué aussi à la notoriété de Lugdunum, sur les pentes de la Croix-Rousse, là où Drusus, beau-fils d’Auguste,  avait réuni en – 12 les notables des trois Gaules, autour de l’autel de Rome et d’Auguste et dans l’amphithéâtre. Bientôt, la ville et le sanctuaire ne firent plus qu’une seule entité, fréquentée lors des fêtes du Ier août de chaque année par une foule venue des quatre coins de la Gaule. Lyon était devenue capitale des Trois Gaules. Lorsqu’ un nouveau quartier se développe sur la rive droite de la Saône, autour des premières églises de Lyon, comme à regret, on ferme le livre sur le Bas-Empire et le christianisme naissant. Une autre histoire commence…


Disponibilité

En Stock: 2000